Leguichet.fr dans Liberation

Ils parlent de nous !

Comment échanger ses prem's ?

Devant les contraintes du low-cost sur la flexibilité des billets de train, le site Leguichet.fr achète et revend les billets non repris par la SNCF.


Un imprévu de dernière minute compromet votre départ et pourrait rendre obsolète vos achats anticipés de billets Prem's non repris par la SNCF. Pas de panique, tout n'est pas perdu : leguichet.fr, premier site SAV des billets non-échangeables et non-remboursables, se propose de les racheter.

"Achetez vos billets Prem's les yeux fermés" est la devise de ce jeune site plein d'avenir si l'on en juge par un début prometteur dont les premiers tests ont eu lieu autour de Noël dernier avant de se concrétiser en début d'année avec une offre concernant une dizaine de villes en France. Un nouveau concept (qui a déjà fait ses preuves aux Etats-unis) car, contrairement aux sites qui proposent ce genre de service en mettant en relation des particuliers entre eux (Zepass, Kelbillet, Troc des trains ou encore le Bon Coin), leguichet.fr se charge lui-même des transactions en achetant et revendant directement, ce qui garantit le paiement du billet non utilisé d'où un système sécurisé plus rassurant pour le consommateur.

A noter, seuls les billets de train partant dans un délai de plus de 7 jours peuvent être vendus. Ce service qui concerne uniquement les billets cartonnés, est disponible, pour le moment, sur dix allers-retours entre Paris et des grandes villes françaises (Avignon, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes et Strasbourg). "Nous devrions bientôt étendre l'offre à Rennes et Lille en raison d'une très forte demande" précise Thomas Bompaire, co-fondateur du site. Exemple, pour un Paris-Bordeaux acheté 30 euros, le vendeur reçoit 25 euros, soit une commission prélevée d'un montant de 5 euros sachant que les Ouigo (TGV low-cost) sont échangeables auprès de la SNCF contre 10 euros et IDTGV contre 12 ou 17 euros. Dans le cas d'un achat, le Paris-Nantes acquis à 28 euros (le montant qu'il vous aurait coûté si acheté deux mois auparavant) sera livré sous 48h.

Ce site a été imaginé par trois associés convaincus de la necessité de la création d'un service après -vente en relais de la compagnie ferroviaire, au vu des contraintes imposées par la multiplication des offres low-cost. "Bien souvent, les consommateurs ne sont pas prêts à faire l'impasse sur une qualité de service minimum, même à prix réduit" constate Thomas Bompaire. Un rêve qui devient réalité, des Prem's à tout moment, sans les inconvénients : "Nous n'en sommes qu'au début, notre objectif étant de simplifier la vie du consommateur et de lui permettre de profiter au maximum des nouvelles méthodes de yield management utilisées par les entreprises" conclut Thomas Bompaire. L'optimisation de part et d'autre...


Voir l'article sur libération.fr